Les cerisiers en fleur au Japon

Cerisiers en fleurs

L’hanami est une tradition incontournable. Correspondant à la période de floraison des cerisiers, cet évènement est une occasion pour tous les Japonais de se retrouver en famille ou entre amis autour d’un pique-nique en plein air afin d’admirer l’éclosion des bourgeons.

Les origines de cette coutume remontent à une époque lointaine durant laquelle la dynastie chinoise Chang a eu une importante influence sur le Japon.

Hanami : une tradition datant de plusieurs siècles

Coutume traditionnelle japonaise, l’hanami est une période annonçant l’arrivée du printemps, se caractérisant par l’éclosion des bourgeons des fleurs de cerisiers. Il s’agit d’un évènement incontournable pour les Japonais durant lequel ils se retrouvent tous autour des cerisiers en fleurs dans une ambiance conviviale et animée. Cette tradition date déjà de plusieurs siècles. D’après l’histoire, elle a débuté à la période Nara entre 710 et 784. À l’époque, les fleurs d’ume ont été davantage privilégiées. La coutume a commencé à changer à partir de la période Heain.

Les fleurs de cerisiers sont devenues les "stars" chez les Japonais. L’empereur Saga qui a régné durant cette époque a décidé d’en faire un évènement à part entière. À cette occasion, il invita ses sujets — rassemblés dans la cour impériale — à s’installer sous les cerisiers et à déguster du saké accompagné de quelques mets. Si au départ, l’hanami était exclusivement réservé aux nobles et à l’élite, il s’est rapidement démocratisé vers la période Edo. Le peuple en a profité pour se rendre sous les arbres de Sakura (cerisier) pour des repas en plein air dans une ambiance festive.

L’occasion de passer des moments conviviaux en famille

Hanami

L’hanami étant fortement ancré dans les mœurs, il perdure encore jusqu’à aujourd’hui. Dès que le printemps pointe le bout de son nez, les Japonais sortent pour admirer ce magnifique phénomène. À cette occasion, ils préparent des repas riches et consomment abondamment de l’alcool, parfois à l’excès. Durant l’année 2012, près de 74 personnes ont été hospitalisées à cause d’une intoxication à l’alcool.

À noter que pour avoir la chance de profiter allégrement de cette éclosion des cerisiers, il existe certains sites incontournables privilégiés par les Japonais notamment le parc d’Asukayama, le parc de Ueno, les douves Chidorigafuchi localisées au nord du Palais Impérial ou encore aux bords de la rivière Meguro. En 2013, une nouvelle place a été inaugurée. Celle-ci se trouve sur les berges de la rivière Sumida localisée dans l’arrondissement éponyme. Pour tous ceux qui ne peuvent pas assister à l’hanami, Internet et les chaînes télévisées retransmettent l’évolution de la floraison de manière à ce que tout le monde puisse se tenir au courant et programmer ses pique-niques.

Écrit par Caro le dans Asie

Commentaire(s)

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : qigy8uikmf