Les bijoux d’Asie centrale

Bijoux d’Asie CentraleSi tout comme moi vous êtes des inconditionnels des bijoux ethniques, vous ne pouvez rester de marbre face aux bijoux traditionnels portés par les femmes d’Asie centrale.

Depuis que je les ai découverts, je n’ai plus qu’une envie c’est de constituer ma collection personnelle

J’ai craqué pour les bijoux d’Ouzbékistan

Même si ma passion pour les bijoux ethniques remonte à de nombreuses années, je vous avoue que je ne connaissais rien des bijoux ouzbeks jusqu’il y a trois mois de cela. En effet, c’est une amie, de retour d’une mission humanitaire dans ce pays qui a fièrement exhibé, devant moi, ses boucles d’oreilles et colliers d’Ouzbékistan, en sachant ma passion pour ces accessoires de mode

Malheureusement, comme cette connaissance a refusé de m’en offrir, j’ai cherché partout où je pouvais me procurer ces bijoux. À mon grand bonheur, j’ai trouvé de nombreux sites internet qui se spécialisent dans ces articles.

Seulement voilà, on m’a mis en garde contre les éventuels faux bijoux d’Ouzbékistan qui circulent sur le marché, particulièrement sur les boutiques en ligne. De ce fait, pour le moment, je n’ai acheté que quelques bagues, même si leurs prix restent très abordables. La particularité des bijoux ouzbeks est que ces derniers sont fabriqués à base d’argent massif et de métal grelot. J’attends donc d’en connaitre un peu plus sur ces bijoux avant de lancer ma collection.

Que pensez-vous des bijoux du Turkménistan ?

Toujours dans ma quête de bijoux ethniques authentiques et variés, je suis tombée par hasard sur d’autres styles de bijoux qui viennent toujours de l’Asie centrale, mais cette fois-ci du Turkménistan. Portés par les femmes des tribus nomades, ces bijoux sont entièrement fabriqués manuellement et sont transmis de génération en génération. Tout comme les parures ouzbeks, ces merveilles sont également en argent massif ciselé et sont généralement serties de perles de cabochons ou de cornalines, selon leur zone géographique d’origine. Ainsi, chacune des 24 tribus turkmènes dispose de son style propre de bijoux.

Sinon, ma fascination pour les bijoux turkmènes s’est accrue lorsque j’ai appris que la fabrication de ces articles datait de la moitié du dix-neuvième siècle, au moment où la Russie occupait le Turkménistan. Ainsi, si par un heureux hasard, on vous propose ces bijoux, n’hésitez surtout pas, car vous serez tout simplement en possession de pièces rares. Qui plus est, au fil du temps, des artisans soviétiques ont essayé de reproduire des bijoux du même style, mais leurs qualités et leurs esthétismes laissaient à désirer. C’est mon avis. Toutefois, si vous êtes en face de vraies coiffes ou de véritables colliers du Turkménistan, vous verrez très facilement la différence.

Écrit par Caro le dans Bijoux

Commentaire(s)

Nom

Adresse de contact

Site web

Commentaire

Code de sécurité : vwmab43fdz